DOOH : vers un nouveau format publicitaire ?

Depuis quelques années déjà, la publicité s’empare des nouvelles technologies pour créer de multiples supports toujours plus innovants. Le petit nouveau : le DOOH, aussi appelé Out-Of-Home, qui désigne un support numérique diffusant des publicités dynamiques et interactives en extérieur et sur différents types d’écrans. De plus en plus prisé, ce nouveau format publicitaire s’installe dans le paysage urbain laissant la possibilité aux marques de communiquer autrement. Cependant, en quoi le DOOH se différencie des autres supports publicitaires comme l’affichage classique ?

DOOH, mais encore ?

On connait tous les supports publicitaires traditionnels comme la TV, la presse ou encore l’affichage papier … Le DOOH, partagé entre la publicité digitale et affichage papier, est donc la grande tendance hybride de la communication qui séduit les annonceurs comme les publics. Il englobe tous les écrans digitaux se trouvant en extérieur, que ce soit dans les centres commerciaux, les lieux publics, les stations-service ou encore les vitrines de magasins. L’objectif de ce type de format est d’atteindre de manière innovante et précise la cible choisie, dans un espace public et à un moment donné où les consommateurs sont généralement plus réceptifs.

Si ce dernier devient la nouvelle star des marques, il reste pour autant difficilement comparable aux supports digitaux que l’on connait. A contrario, on peut le comparer à l’affichage papier dit « plus classique », qui selon certains acteurs de la communication aurait des avantages marketing, notamment par rapport aux enjeux modernes du monde numérique.

Un média efficace et innovant

 

D’après l’étude de l’Outdoor Media Association (OMA), la publicité extérieure digitale aurait plus d’impact sur les publics que la publicité classique. Cette étude, menée avec la société de recherche Neuro-Insight basée à Melbourne, a montré par la technologie de suivi oculaire et d’imagerie cérébrale, que la publicité digitale extérieure avait 63% d’impact en plus que les panneaux classiques.

 

Selon la PDG de l’association, Charmaine Moldrich : « Nous avons montré qu’un simple coup d’œil à l’un de nos panneaux suffit pour que les messages de la marque suscitent une réponse émotionnelle qui encode dans la mémoire à long terme ». 

 

Les résultats de ces recherches ont aussi montré que l’encodage de la mémoire à long terme, essentiel pour des campagnes efficaces, s’est poursuivi chez les personnes exposées à des contenus évolutifs. Autrement dit, ces nouveaux formats permettent une impression durable des campagnes dans l’esprit du public. Le DOOH se fait donc une place solide dans le paysage publicitaire et séduit grandement agences et annonceurs dans leurs nouvelles stratégies de communication. Pour autant, les supports classiques restent tout de même percutants : les panneaux classiques se révélant aussi percutants qu’une publicité radio de 30 secondes. Chaque support publicitaire est choisi selon ses avantages marketing, selon une cible ou un objectif business, le DOOH n’étant peut être pas adapté à toutes les campagnes selon leur typologie.

Et les chiffres ?

Pour résumé, le DOOH en France en quelques chiffres …

> 40 000 panneaux digitaux en France

 

> 4 typologies de panneaux digitaux

 

 > 41% des consommateurs sont plus réceptifs à la publicité dans les   espaces publics

 

> 78% des consommateurs considèrent cela facilite la mémorisation

Les étudiants du master CTN 2021-2022

Les étudiants du master CTN 2021-2022

Laisser un commentaire

Fermer le menu