Confinement : l’art du divertissement sans bouger de chez soi

Confinement : l’art du divertissement sans bouger de chez soi
Photo by Alex Suprun on Unsplash

Félicitations, vous entamez avec succès (ou pas) votre troisième semaine de confinement ! Vous connaissez votre bibliothèque par cœur, vous vous êtes mis à la méditation et vous vous promettez qu’une fois dehors, vous serez la personne la plus sociable du monde (c’est un mensonge). Pour palier au manque de contact avec la vie extérieure, votre téléphone semble devenir votre nouvel allié, mais vous vous rendez bien compte que même lui est confiné. Effectivement, avec plus de 3 milliards de personnes enfermées chez elle, vos Youtubeurs, Instagrameurs et autres nouveaux métiers en “-eurs” sont également sur leur canapé à attendre des jours meilleurs. Bien évidemment, ils ne sont pas les seuls, émissions de télé et séries sont peu à peu mises à l’arrêt. Dans ce contexte, quelles sont les nouvelles tactiques pour se divertir en restant chez soi ? 

Divertis-moi

Déjà, avant le confinement, nous avions cette fâcheuse manie de chercher à nous divertir à chaque moment de “blanc”. Un tour sur Instagram en attendant le train, regarder une vidéo à la pause café. Nous n’allons pas nous mentir, avec la situation actuelle, ces moments sont de plus en plus présents, et nous saisissons notre téléphone à la moindre occasion pour chercher un peu de divertissement.  Nous remarquons vite que les contenus ont légèrement évolués, surtout sur les réseaux sociaux. Les photos de voyage sont de plus en plus rares, tout comme les placements de produits. Il faut trouver des détournements pour faire rêver son abonné, tout en restant confiné… Un tour de force assez compliqué. Sparkise, youtubeur avec plus 458 000 abonnés, nous explique dans un article d’Usbek et Rica : “J’ai voulu leur montrer que ma vie, ça n’était pas que des voyages à droite à gauche. J’ai cherché à montrer ce que je vivais de manière authentique.”

Ce confinement nous ferait-il passer d’une frénésie du fast à un retour à “l’authentique” ?

Et comment se manifeste cette authenticité ? Par les sujets abordés ou le format adopté ?C’est comme ça que nous retrouvons Léna Situation, habituellement toujours en vadrouille, devant son bureau en pleine construction d’une boite de Lego, ou Squeezie parler à ses abonnés confinés. Face à ce ralentissement du temps, les réseaux semblent devoir adopter le même rythme… Une première.

Les médias traditionnels ne sont pas en reste. Avec l’annulation de nombreux programmes, il faut proposer de nouveaux formats, parfois même diffusé sur un canal complètement différent. C’est ainsi que l’émission Clique de Mouloud Achour devient un live Instragram de plus d’une heure, rebaptisée Clique à la maison. Les invités se succèdent, derrière leur écran, confinés, sans lumière avantageuse ou passage par la case maquillage. Ils discutent avec l’animateur sans forcément évoquer leurs actualités, présents uniquement pour partager une chanson, un défi sportif ou leur quotidien en quarantaine.

Inventer de nouvelles règles

Ces méthodes d’improvisations, cette manière de trouver des détournements, des solutions “home made”  pour continuer malgré les règles de confinement, est-ce notre définition du “retour à l’authenticité” ? Une chose est sûre, cette période recentre le lien social vers le numérique, mais oblige également à nous rendre compte à quelle point sa forme physique nous est chère. Selon le sociologue et anthropologue David Le Breton,  “Le simple fait de se déplacer, de faire une balade, de rencontrer ses amis, de se rendre – pour ceux qui ont la possibilité de télétravailler – à son travail, aujourd’hui, tout cela nous est interdit. Et on s’aperçoit combien cela avait une valeur absolument inouïe, mais oubliée.” C’est sans doute ces formes d’authenticités qui nous manque le plus.

Néanmoins, en attendant, des nouvelles initiatives font fleurir de “nouvelles grilles” de programmation qui permettent à nos petites âmes confinées de se divertir sans bouger de chez soi. 

Je vous laisse ci-dessous une petite liste non exhaustive :

  • Les concert at home et notamment la reprise des Backstreet Boys de leur titre culte Want It that Way ! Kitsh à souhait, on adore.
  • L’émission en live Instagram de Mouloud Achour évoquée un peu plus haut pour avoir la chance d’entendre Oxmo Puccino réciter un poème tous les soirs. 
  • Les lives d’Ines Reg sur Instagram.
  • Tous en cuisine, une émission sur M6 animée par Cyril Lignac, qui propose de cuisiner en direct avec des personnes confinées et des célébrités. 

Célina Slim

Article suivantRead more articles

Laisser un commentaire

Fermer le menu